La Bourse

Le Marché financier : La bourse

 

La bourse fait partie du marché des capitaux

 

Le marché financier finance l’activité éco par l’intermédiaire de titre qui se négocie à la Bourse des valeurs mobilières.

Ex : actions, obligation

 

Section 1 : La Bourse : son organisation et son fonctionnement

 

La Bourse qui n’a plus de lieux physique attribué comme autre fois le palais Brongniart. Désormais, la Bourse est la Bourse mondiale grâce aux réseaux.

Et ces réseaux se trouvent dans toutes les grd bq

 

Bourse : lieux de rencontre virtuel entre acheteur et vendeur de valeurs mobilières et autres instruments financiers assure la sécurité des transactions car seuls les professionnel st abilité à intervenir sur ce marché.

 

1)      Le porte feuille de valeur mobilière

On appelle valeur mobilières des titres émis par une pers morale, titre réprésentant une créance (obligations) ou un droit d’associé (actions).

Le portefeuille ou compte-titre représente l’ens des valeurs mobilières détenues par une même personne. Tt les VM st dématérialisées car tt se passe par électronique, les valeurs st inscrites sur ceux compte titre et géré par un intermédiaires financier, qui va dc récapitulé achat et vente moyennant une commission.

 

2)     Les marchés boursiers

La place financière est divisée en secteur selon l’importance des société, condition de mise à au marché, modalités différentes.

Les transaction se font sur le premier et le second marchés ou sur le nouveau marché.

 

Le premier marché est le marché à règlement mensuel et au comptant. Il accueille des grandes entreprises françaises ou internationales.

 

Le second marché est celui des règlements mensuels différés ou SRD : c’est une option pour payer un mois après.

Ce service est payant.

Il est complémentaire du premier marché et est conçu pour les entreprises moyennes.

 

Le nouveau marché est accessible aux jeunes entreprises de haute technologie à fort potentiel de croissance

C’est un marché très spéculatif.

Il y a deux autres compartiments :

-          matif : concerne les instrument sur que les valleurs mobilières : ce sont des option

-          monep : marché des options négociable de paris : achat et vente de marché d’option

 

3)     Les intermédiaires financiers

Un particulier ne  peut pas accéder seul à la bourse

Cet intermédiaire est une banque ou une société d’investissement. Ainsi, les transactions sont sûres.

 

4)     Placement individuel et collectif

Un particulier peut détenir individuellement et en direct un porte feuille de valeur mobilière, qu’il gère.

La gestion est dite :

-          direct ou libre : si on le gère sul

-          assisté : si assisté par un intermédiaire

-          délégué : si on un contrat de gestion par l’intermédiaire qui achète et vend.

 

Un particulier peut acheter des titres d’OPCVM (= SICAV ou part de fonds commun de placement) ; il détient indirectement une fraction d’un porte feuille de valeur mobilière, commun à plusieurs investisseurs.

 

Section 2 : Ordre et opération de bourse

 

Une personne qui veut acheter ou vendre des valeur mobilière doit passer un ordre à un intermédiaire.

 

1)      La transmission

Un ordre peut être transmit par tout les moyens sous réserve que cet ordre soit confirmer par écrit.

 

2)     Le contenu

Il faut indiquer :

-          le marché choisit

-          achat ou vente

-          nombre de titre et le nom de la société

-          nature

-          prix que l’on veut mettre (=cour d’exécution)

-          mode de règlement (comptant ou SRD)

-          délai donné à l’intermédiaire

 

3)     Type d’ordre

-          « à prix limité » : client indique le prix maximum pour acheter et pas endessous pour la vente

-          « à tout prix » : c’est plus pour les particulier. Pas de condition de prix et en totalité et par priorité.

 

4)     Exécution

L’ordre s’exécute, le client reçoit un « avis d’opéré » obligatoire. C’est un document récapitulant l’ordre et le montant des impôts.

 

5)     Dénouement de l’opération

C’est immédiat, au comptant, à la bourse sur 1er ou le 2nd marché. Ou bien en fin de mois, c’est « la liquidation » sur SRD, sous réserve de verser une couverture (= dépôt en espèces ou titre de 20% à 40% de l’engagement)

 

6)     Les frais

Certains frais sont occasionnés par l’opération elle-même (= droit de courtage ou commission) dont le montant est librement négocié.

 

Les autres frais sont des frais de gestion :

-          frais de passation d’ordre

-          droit de garde pour la conservation en compte des valeur mobilière

-          commission de gestion

-          commission d’encaissement des coupons (= obligations)

 

7)     Impôt de bourse

Il est dû lors de l’achat ou de la vente de certains titres :

-          actions et produits assimilé ou obligation

-          produit sur le 1er ou le 2nd marché

 

il est calculé au taux de 3/1000 jusqu’à 150 000€

                                    de 1,5/1000 au-delà

 

titre négociés au nouveaux marché actions SICAV sont exonéré de l’impôt de bourse.

 

Section 3 : La bourse en ligne

 

Avantage pour le particulier :

-          transmission d’ordre

-          rapide, commode

-          tarif avantageux

 

mais il faut être équipé

 

depuis de nombreuses années, on peut passer ses ordres en minitel. L’année du net aux USA depuis 8 ans à bouleversé l’économie.

 

Les domaines les plus touchés aux USA, c’est les passages d’ordre en bourse.

Déclenché par les « Discount Brockers » qui ont offert aux US un accès en tps réel au marché boursier.

 

En Europe, cette méthode se répand. Il y a des établissement spécialisé dans le passge d’ordre en ligne, il y a un très large choix d’opérateur.

 

1)      Avantages de la bourse en ligne

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site